Les prothèses amovibles

Une prothèse amovible, communément appelée « dentier », est une prothèse qui peut s'enlever. Elle remplace généralement plusieurs dents. Elle s'appuie en partie sur les dents restantes, en partie sur la gencive et l'os sous-jacent.

Il existe deux types de prothèses amovibles :

Les prothèses amovibles partielles

Cette prothèse est dite partielle car elle ne remplace que quelques dents. Elle se compose de deux parties solidaires : la plaque et les dents.

La plaque épouse scrupuleusement la forme du palais au maxillaire supérieur, et la face linguale de la gencive au maxillaire inférieur. Cette plaque est composée soit de résine de 2 ou 3 mm d’épaisseur, soit d’un alliage chrome-cobalt d’une grande finesse : 0.5 mm d’épaisseur.

Les dents sont alors fixées sur la plaque.

Ainsi sera réalisé soit un appareil résine, soit un stellite (plaque métallique). Le maintien de ces prothèses sera assuré par des crochets prenant appui sur des dents naturelles.

Le stellite offre indiscutablement un plus grand confort par la finesse de la plaque. Contrairement, la plaque résine, plus épaisse, recouvre une grande partie du palais et de par sa nature isolante ne peut transmettre aucune information sur la température des aliments.

La prothèse mobile totale

Une prothèse totale remplace la totalité des dents (14 dents) de l’arcade supérieure ou inférieure. Cette prothèse se compose de deux parties solidaires : la plaque et les dents.

La plaque, presque toujours réalisée en résine, (exceptionnellement en métal), épouse parfaitement la totalité de la surface du palais en haut et de la muqueuse mandibulaire en bas (en forme de fer à cheval). Sur celle-ci sont fixées les 14 dents.

Voir aussi

Mise à jour le 30/06/2010 - Sources des fiches
Une création www.iNi-site.fr