Le bruxisme ou grincement de dents

Description

Le grincement de dents ou bruxisme toucherait 5 à 6 % des Français.

Deux types de bruxisme existent :

  • Le bruxisme centré revient simplement à serrer fort les dents, sans bouger. Ce type de mouvement peut entraîner parfois des douleurs musculaires de la mâchoire, semblables à des courbatures, au réveil.
  • Le bruxisme excentré est, lui, plus gênant, à la fois pour la personne qui dort à vos côtés, et pour la santé de vos dents : il s'agit de grincements de dents avec déplacements de la mâchoire, comme si la personne mastiquait dans le vide.

Le bruxisme peut être diurne et conscient mais, aussi et surtout, nocturne et inconscient. Il est fréquent et physiologique durant l'enfance, où son rôle est l'usure des dents de lait. Il est problématique chez l'adulte.

Les causes du bruxisme

Le bruxisme peut être causé par :

  • Le stress : il s’agirait de l'expression de l'anxiété, des difficultés rencontrées dans la vie ou encore des frustrations ressenties.
  • Un trouble de l'occlusion dentaireL'occlusion dentaire est la manière dont les dents supérieures (dents maxillaires) s'engrènent avec les dents inférieures (dents mandibulaires) : en fait c’est souvent plus une conséquence du bruxisme, avec abrasion (usure) des dents, qu’une cause.
  • Certains antidépresseurs comme la venlafaxine et les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine1.
  • Des stupéfiants, comme l'extasy.

L’importance du grincement augmente en fonction du stress ressenti durant la journée et une corrélation positive entre le bruxisme et l'anxiété, l'hostilité ou encore l'hyperactivité a été mise en évidence chez les étudiants, notamment à l'approche des examens. De plus les bruxomanes seraient plus introvertis, supportant moins la frustration.

Les conséquences du bruxisme

  • Problèmes au niveau des articulations temporo-mandibulaires (ATM)L'ATM est l'articulation entre la mandibule et le crâne..
  • Claquements à l'ouverture de la bouche, généralement non douloureux.
  • Blocage : on n'arrive plus à ouvrir la bouche complètement.
  • Blocage bouche ouverte : on ne peut plus refermer la bouche.
  • Usure des dents, parfois de manière importante, pouvant aller jusqu'à la nécroseLa nécrose est la forme principale de mort d'une cellule, d'un tissu ou d'un organe lors d’accidents traumatiques, suite à certaines maladies ou lors de déficits métaboliques..
  • Usure et fracture des prothèses dento-portée (bridge) et imploto-portée (prothèse sur implant).
  • Échec implantaire.
  • Problèmes parodontaux : récessions parodontalesUne récession parodontale ou récession gingivale est une modification de la gencive au niveau du collet de la dent. (« déchaussement » des dents).

Les traitements du bruxisme

Les traitements classiques : ils limitent l'usure dentaire par le port de plaque occlusaleAppareil dentaire utilisé pour lutter contre le bruxisme. durant la nuit (qui absorbe les forces les plus importantes, ayant une densité plus faible que l'émail).

La psychothérapie est utile pour diminuer le stress à l'origine de cette parafonction (de même, il semblerait aussi que l'hypnose pourrait être une solution).

Voir aussi

Mise à jour le 03/09/2010 - Sources des fiches
Une création www.iNi-site.fr